LE CONTACT HUMAIN D’ABORD

 

Pour Luigi Labarrière, le métier d’animateur se veut aussi bien source de satisfaction que de croissance personnelle : « Avec le temps, j’ai appris à tirer le meilleur parti de ce dont je dispose. On voudrait parfois que notre équipement soit de plus grande taille, que les événements se déroulent à la perfection, que les discours soient coulants, mais ce n’est pas toujours possible. J’ai aussi appris à m’adapter aux situations qui se présentent. Je suis convaincu que ce n’est qu’en se sentant “confortable dans son inconfort “ que l’on apprend et que l’on construit. » Montréalais, Sound Proof alias, Luigi Labarrière se découvre il y a près de 25 ans une passion pour l’animation. Rappeur à l’époque, il se trouve à participer à quelques événements dépourvus d’animateur. Il s’improvise donc dans ce rôle pour préserver leur ambiance. Luigi Labarrière participe de fil en aiguille à une foule d’activités communautaires et sportives, dont le tournoi de basket de rue de Montréal-Nord. Luigi a été le DJ animateur de l’écurie Toyota pendant 4 années consécutives lors du Grand Prix de Montréal. Il a fait partie de l’équipe de marketing de CKOI et il a aussi été l’un des coanimateurs de l’émission HelloBonjour Alberta à Shaw Tv. Ces expériences l’ont stimulé et fait voyager de Montréal à Miami. De rappeur, il finit donc par devenir animateur d’événements, de radio et de télévision.

 

Luigi Labarrière, Alias, Sound Proof, artiste membre Teatricus – Photo : Nidesco

 

GRANDIR GRÂCE À SON MÉTIER

 

De tous les aspects de son travail, c’est le contact humain qu’il affectionne le plus : « J’ai eu la chance d’animer des événements un peu partout au Québec et dans le reste du Canada. Je me suis toujours senti choyé de les animer, peu importe la taille du public. J’aime servir les gens et vibrer avec eux. De plus, j’aime avoir l’occasion de déployer une énergie positive. Aussi, je suis ouvert aux suggestions des gens, car après tout, elles peuvent faire de moi un meilleur animateur. » Il poursuit : « Je crois que le contact humain est très important, et pas seulement sur le plan professionnel. On s’immerge dans l’expérience des gens, ne serait-ce que quelques heures. On doit reconnaître la valeur de cette immersion. Plus on favorise le contact humain direct, plus nombreuses seront les occasions. Je me souviens d’avoir parfois été peu enthousiaste à l’idée de faire certains événements, et pourtant c’est à l’occasion de ceux-ci que j’ai fait les plus belles rencontres et que j’ai réussi à combler certains grands besoins professionnels (ressources, collaborations, etc.) Il est donc très important d’être ouvert à l’expérience et de l’intérioriser. C’est ainsi qu’on apprécie ce qu’on voit et ce qu’on reçoit. Il faut donc se donner la chance de vivre le moment que l’on partage avec les gens, car on ne sait jamais ce sur quoi cela pourrait déboucher. »

 

Luigi Labarrière, Alias, Sound Proof, artiste membre Teatricus – Photo : Nidesco

 

DEVENIR ANIMATEUR

 

<

p style=”text-align: justify;”>Pour se démarquer dans l’industrie de l’animation ou celle des DJ, Luigi Labarrière soutient qu’un gros travail de fond s’impose. À son avis, un service à la clientèle irréprochable, le sourire, une attitude positive et constructive sont de mise. Mais ce qui ne doit surtout pas manquer à l’appel, c’est la créativité : « Je crois que la créativité mérite d’être en tête de liste, car les imprévus ne manquent pas : un fil ou un document oublié, des changements au programme, un invité dans l’impossibilité de se présenter, des discours qui finalement ne se prononcent pas, et j’en passe. Il faut faire preuve de créativité pour parer des imprévus de ce genre. » Bref, selon lui, un animateur d’événements se doit d’être créatif, optimiste et constant. Sur le plan pratique, Luigi Labarrière conseille aux animateurs émergents de prendre des notes, de faire des recherches et de voir leurs confrères d’expérience à l’œuvre. Aussi, et il insiste, il leur conseille de se mettre au défi : « Je le dis à qui veut l’entendre qu’il faut
être confortable dans son inconfort! »

 

Luigi Labarrière, Alias, Sound Proof, artiste membre Teatricus – Photo : Nidesco

 

LA RELÈVE

 

En ce qui concerne la relève, Luigi Labarrière estime qu’elle pourrait profiter d’une sorte de mentorat : «Des DJ ou des animateurs d’expérience peuvent très bien mentorer la relève. Je le fais, lorsque possible, avec des animateurs ou des modérateurs évoluant par exemple au sein des réseaux sociaux, à la télévision ou à la radio communautaire. En gros, c’est un transfert d’expérience et de savoir qui s’opère. Il s’agit d’une part de les renseigner au sujet des aptitudes requises (être à l’écoute des gens et dialoguer avec eux, suivre les conseils judicieux d’autrui, se trouver une plateforme pour se donner une visibilité de calibre professionnel) et de l’autre, de les prévenir des pièges (timidité, ne pas tenir pour acquis qu’un seul mixage suffira à se faire connaître, etc.) » Fort de son expérience de première main, il soutient que la relève pourrait également bénéficier d’une communication directe avec ses mentors : « Les réseaux sociaux, c’est bien, mais il n’empêche que le contact humain est très important. Un appel téléphonique ou un café pour discuter des besoins ou bien les établir ne nuira certainement pas au resserrement des liens entre les animateurs d’expérience et la relève. »

 

Luigi Labarrière, Alias, Sound Proof, artiste membre Teatricus – Photo : Nidesco

 

LA DÉCOUVERTE DE TEATRICUS

 

Désireux de mettre un pied dans le domaine du théâtre comme modérateur ou dans un rôle secondaire, Luigi Labarrière découvre Teatricus il y a 4 ans. À l’instar de nombreux artistes, il est conscient de la valeur d’un profil à jour : « Je suis bien content que Teatricus m’ait relancé pour m’inciter à mettre mon profil à jour, car on ne sait jamais : je pourrais y trouver des gens aux profils différents du mien, mais qui lui sont complémentaires. Ces gens pourraient ainsi se révéler d’une grande aide en temps opportun. Donc oui, il est très important de mettre les diverses sections de son profil à jour. »

Rédaction : Gianmarco Muia
Entrevue & crédits photos: Nidesco

 

Pour lire et/ou télécharger l’article en PDF, cliquez sur le lien suivant :

Sound Proof (Luigi) (pdf)

Visiter le profil de Sound Proof (Luigi)

 

Teatricus, en partenariat avec Nidesco vous offrent du contenu exclusif sur plusieurs de nos artistes d’ici à Montréal, membres actifs au sein de la plateforme, des arts de la scène et du spectacle et de la relève artistique! Vous en faites parti?! C’est par ici

Teatricus.com la boîte à outils numérique à votre porté.

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.